ABOUT US

Pierre Fx

Instigator of the World Wild project, Pierre is the one who built the sound system. Collector of musical weapons for almost 10 years, he is also musician and producer. Passionate about the sound system culture, he travels the world to bring us a unique musical atmosphere.

Guillaume Steppin’

Member of the french collective Steppin ‘Forward Hifi since 2005, he participates to the creation of sounds systems for more than 15 years. Specialist in the operation of preamps, effects and sirens during the live sessions, he is also a MC. Fan of good vibrations, he is a collector of vinyls as well.

 

World Wild Sound System is also a strong team of volunteers, always ready to welcome the people, to handle the sound, to secure it and to enjoy the party. 

Entrevue avec Pierre FX du WorldWild Sound System

Construire son propre système de son est un projet de grande envergure, entrepris avec passion, serieux et dévotion. 

 
 

Parle nous de ce projet et de ce qu’il représente. 

Lorsque certains prévoient de construire des murs pour nous diviser, le nôtre a pour but de rassembler. À travers la musique il est possible d’échanger et de partager des valeurs qui nous sont chères. L’énergie qui se dégage d’un soundsystem est unique. L’objectif de ce mur de son est de mettre en valeur la culture “soundsystem” qui nous vient de Jamaïque et qui s’est développée universellement. Notre idée est de diffuser de la musique du monde, jouée uniquement sur des vinyles, en mixant musiques Roots et nouveautés. Nous voulons proposer une fusion des styles à l’image de la diversité urbaine et un mélange des musiques d’origines variées (comme par exemple de la musique afro-tropicale ou de la cumbia des années 60 et 70) tout en utilisant les effets et techniques caractéristiques de la musique reggae.

D’où vient le nom “World Wild Sound System” ?

Le nom du projet est parti d’un jeu de mot avec «World Wide» (ndlr : mondial, universel), qui se réfère à un concept de soundsystem planétaire. On parle de nos jours de “world music 2.0” ou de “global music”, la musique disponible pour tout le monde grâce à l’accessibilité qu’offre Internet au-delà des frontières. Le changement culturel et la mondialisation sont aussi véhiculés par les musiques modernes fortement métissées et influencées par les pays du Sud. Je suis un grand fan de musique du monde des années 60 à 70 (reggae, afro et latino) et je souhaite diffuser ces pépites peu connues du grand public sur un gros système de son qui permet un ressenti physique pour une expérience d’immersion plus forte avec les vibrations sonores amplifiées.

Décris-nous une soirée avec le WorldWild Sound.

Une grosse dose de music roots pour le warm-up afin de rappeler les fondations, puis des musiques dansantes, modernes et diversifiées.  Afrique, Tropical, Cumbia. Un selecta, un opérateur et un MC comme dans la tradition jamaïcaine, le tout sur vinyles, une seule platine et tout plein d’équipements analogiques comme un préampli, des sirènes et des effets (échos, reverbs et delay).

Peux-tu nous résumer les étapes et les défis que comporte un tel projet ?

Nous voulions que ce soundsystem soit entièrement réalisé « à la main » et avec le meilleur matériel possible. Les speakers ont été livrés d’Angleterre et le bois utilisé est du merisier russe. Il a donc fallu assembler toutes les pièces et connecter le tout ensemble. C’est un projet d’envergure où il fallait des compétences multi-disciplinaires dans tous les domaines comme l’électronique, l’ébénisterie et les techniques de sonorisations et d’acoustique.

Quelles sont vos influences ?

J’ai découvert la culture du soundsystem en France et j’ai pris ma première claque sonore grâce aux soirées organisées par le “Chalice Soundsystem”. C’était comme écouter pour la première fois de la musique et le ressenti que j’ai éprouvé est indescriptible, il faut le vivre pour le comprendre! La musique devient physique. En ayant sillonné l’Europe en fréquentant de nombreux festivals et évènements, j’ai été particulièrement inspiré par Channel One, Aba-Shanti et BlackBoard Jungle mais aussi différents artistes et labels tel que Soundway Records, Sofrito et Hugo Mendes, Analog Africa, Awesome Tapes from Africa, des DJs comme Quantic et les soirée Tropical Discothèque à Londres, Kobal et Canicule Tropicale à Montréal.